Une cycliste inconnue témoigne

« Pour vous parler franchement et sans vouloir être impolie, j’ai été ahurie par votre projet. Comment c’est possible de programmer une bande cyclable sur la chaussée et l’abattage d’arbres aussi majestueux ? »

« Pour mettre fin à ce débat, je vous propose une expérience qui aura vite fait de vous convaincre: Venez rouler en vélo en semaine à 8h15 sur le boulevard. Vous verrez ce que c’est que d’avoir le cœur en palpitation tout le long du boulevard, à stresser au milieu de toutes ces voitures (18 000 d’après la ville de Versailles) qui vous frôlent parce que le temps c’est de l’argent et qu’on ne va pas ralentir ni se déporter pour doubler un « put… de vélo qui traîne »

Le texte intégral du témoignage ci-dessous :

Une cycliste inconnue témoigne

La Mairie est en ce moment devant le 85 du boulevard de la République pour abattre les arbres !

Les bûcherons de la Mairie sont est en ce moment devant le 85 du boulevard de la République pour abattre les arbres ! Quelques membres de l’association sont en train de dialoguer avec les représentants de la Mairie. Ils ont besoin de renfort. Pour ceux qui sont sur place, venez !

Sans commentaire :

IMG_3952.MOV

Plusieurs arbres ont été sauvés :

IMG_3959IMG_1390

 

Abîme et désolation :

DSCN0855-Roselyne

… avec heureusement les arbres en arrière-plan de part et d’autre.

Les raisons de notre opposition au projet de la Mairie de Versailles

Nous sommes opposés :

  • au remplacement d’une allée de tilleuls centenaires par de vulgaires arbres à fleurs enfermés dans des bacs de béton
  • à l’importante pénurie des places de stationnement souhaitée par la mairie (100 places en moins)
  • à l’introduction du stationnement payant à Montreuil, nouvel impôt déguisé
  • à un élargissement du boulevard de la République (sous prétexte de création d’une piste cyclable) qui va conduire à une augmentation de la vitesse des véhicules

thumb_IMG_1880_1024 - copie

Le boulevard de la République il y a 100 ans

La beauté des tilleuls du boulevard de la République ne date pas d’hier. Leur alignement est le prolongement naturel de la rangée d’arbres du boulevard de la Reine qui part des grilles du Château ; ces tilleuls sont un emblème du quartier de Montreuil.

 

Capture d’écran 2016-06-08 à 13.12.08